Les collections

Calculs et concrétions

Les animaux peuvent produire, dans différents organes comme le rein, la vessie mais surtout dans les intestins et l'estomac, des masses compactes plus ou moins calcifiées. Les égagrophiles ou phytobézoards sont de volumineuses concrétions qui se forment dans l’estomac à partir d’un agrégat de fibres végétales et de sels minéraux. Les trichobézoards sont formés de la même manière à partir d’un amas de poils.

Calcul intestinal retrouvé chez un cheval de meunier - 19e siècle

Calcul intestinal trouvé dans l'intestin d'un cheval de meunier

Cet énorme calcul pèse 11 kilogrammes. Il s'est développé dans le côlon d'un cheval de meunier. Ces animaux utilitaires onsommaient beaucoup de son. Humidifié par la salive, cet aliment forme une pate qui, en se déshydratant, forme des concrétions sur lesquelles s'accumulent de nouvelles couches de résidus alimentaires. Ce calcul était bien toléré jusqu'au jour il a induit une obstruction intestinale fatale à l'animal.

Calculs intestinaux comprimés de cheval - 19e siècle

Calcul intestinal comprimé de cheval

Ces calculs ont été formés les uns à la suite des autres dans l’intestin de ce cheval. Les mouvements du péristaltisme les ont frotté les uns contre les autres ce qui les a usé, un peu à la manière des galets frottés par l’eau d’un torrent. Ils ont été souvent exposés dans des manifestations artistiques.

Calcul salivaire retrouvé chez une mule - 19e siècle

Calcul salivaire de mule

Cet énorme calcul s'est formé dans le conduit de la glande parotide, une volumineuse glande salivaire placée sous l'oreille et particulièrement développée chez les Equidés. Le calcul, épais d'une quinzaine de centimètres, obstruait complètement le conduit. L'animal est resté avec cette concrétion jusqu'à sa mort.

Egagropile retrouvé dans une panse de vache - 19e siècle

Egagropile de vache

Cet égagropile a été trouvé dans la panse d'un bœuf. Il est formé d'un amas de végétaux entouré d'une capsule minérale. Ce type de calcul est bien toléré.