Les foetus étaient abondamment présents dans les collections du cabinet du roi et le musée Fragonard en conserve aujourd'hui deux exemplaires.

Le groupe des trois foetus

Le groupe des trois foetus

Fragonard a préparé de nombreux enfants morts-nés. La technique utilisée était voisine de celle employée pour les corps d'adultes. Les artères des foetus étaient injectés de cire. Les vaisseaux les plus petits étaient éventuellement recouverts de cire quand leur petit calibre ne permettait pas le passage de l'injection. Les crânes étaient ouverts pour en extraire l'encéphale, difficile à conserver. Les muscles, les nerfs étaient séparés puis ils étaient séchés dans un attitude évoquant le mouvement.

Ce groupe de 3 foetus est particulièrement morbide ; les foetus semblent se contorsionner en avançant.

Le foetus dansant

Le foetus dansant

Ce foetus danse une gigue grotesque, lançant sa jamabe dans l'air. Il ne fut pas le seul à prendre cette pose troublante et l'inventaire de 1794 en décrit d'autres.