Seuls deux bustes sont parvenus jusqu'à nous. leur objet était de montrer la vascularisation et les muscles du cou et de la tête. Ils ont en commun de présenter une ouverture de la boite crânienne qui, outre qu'elle permettait d'ôter un organe hautement putrescible - l'encéphale révélait les méninges et leur vascularisation.

Buste d'homme

Buste de l'homme

Cette tête humaine est un superbe exemple des techniques anatomiques utilisées au XVIIIème siècle.Les vaisseaux ont été injectés avec de la cire colorée : bleu pour les veines, rouge pour les artères. Ils apparaissent gonflés et permettaient à l’étudiant de bien visualiser le réseau vasculaire.Le crâne est percé de trous par lesquels le cerveau a été ôté. Les muscles et les nerfs ont été individualisés.

Buste de femme

Buste de femme

Ce buste prend un aspect beaucoup plus tourmenté, avec les muscles des paupières qui se sont affaissés avec le temps, le crâne largement ouvert et la peau et les tissus conjonctifs rabattus...