Quelques liens utiles

Les musées d'histoire de la médecine

La plupart des musées de médecine sont membres de l'association européenne des musées d'histoire de la médecine. Vous pouvez découvrir son site en cliquant ici.

Les musées à Paris

La salle principale du musée d'histoire de la médecine de Paris V

Le musée d'histoire de la médecine de l'Université Paris V - René Descartes

Un magnifique lieu où sont exposés des collections d'instruments médicaux, d'objets liés à la pratique de la médecine, de curiosités. Avant d'accéder aux salles d'exposition, vous pénètrerez dans le très beau bâtiment qui l'abrite et pourrez admirer le magnifique écorché en bois de Fontana. Vous marcherez dans les pas de Fragonard puisqu'il fut chef des préparations anatomiques, ici même, de 1795 à 1799, date de sa mort.

 

Vue du musée Dupuytren

Le musée Dupuytren de l'Université Paris VI - Pierre et Marie Curie

Ce cousin du musée Fragonard, dédié à l'homme. Il fut créé par le Dr Dupuytren, pionnier de l'anatomie pathologique, successeur de Fragonard au poste de chef des préparations anatomiques de l'Ecole de Santé de Paris. Une filiation qui explique cette parenté. Au delà des lésions parfois impressionnantes qui sont exposées, ce musée révèle les maux de nos ancêtres, à une époque où médecine et thérapeutique étaient peu efficaces.

Pasteur dans son laboratoire

Le musée Pasteur de l'Institut Pasteur de Paris

Un musée très émouvant car il présente, "dans leur jus", les appartements de Pasteur, sa bibliothèque, ses laboratoires... Une plongée unique dans 'lépoque de Napoléon III et un abord immédiat, direct, avec les objets et expérimentations qui changèrent la face de notre monde. A ne pas manquer, la superbe crypte qui recèle les corps des époux Pasteur.

Le musée des des moulages dermatologiques de l'hôpital Saint Louis de Paris

 

 

Le musée des moulages dermatologiques de l'hôpital Saint Louis de Paris

Un lieu incroyable où les murs sont recouverts de moulages en cire  de lésions dermatologiques réalisés avec une virtuosité sans égal. ce musée vous fera toucher du doigt des fléaux qui ont marqué notre conscience collective, comme la lèpre, la syphilis, des tumeurs qui se sont développées jusqu'à amputer leurs victimes.

Une des premières cires anatomiques, par Gaetano Zumbo (1656-1701)

Un grand absent : le musée Orfila-Rouvière Delmas de l'Université Paris V

Aujourd'hui non accessible au public, peut être menacé, ce musée était une des plus riches musées français, n'ayant de rival probablement que le conservatoire de la faculté de médecine de Montpellier. Cires anatomiques de Gaetano Zumbo (XVIIe siècle), de Laumonier (XVIIIe et début du XIXe siècle), collection d'hygiène publique de la fin du XIXe siècle, modèles en papiers mâché de Louis Auzoux du milieu du XIXe siècle, il contenait une multitude de trésors tous classés monuments historiques; une perte que l'on espère pas définitive.

Quelques musées de Province

La salle des malades du musée de la médecine de Hautefort

Le musée de la médecine de Hautefort (Dordogne)

Des hospices somptueux créés au XVIIème siècle, des salles parfaitement reconstituées qui permettent d'appréhender ce qu'étaient les soins à cette époque, des collections uniques en leur genre, autant de raisons de faire le détour par cette belle ville du Périgord.

La grande salle du conservatoire d'anatomie de Montpellier

Le conservatoire d'anatomie de la faculté de médecine de Montpellier

Montpellier a le privilège d'avoir la plus ancienne faculté de médecine française. De son passé illustre, elle a conservé un patrimoine exceptionnel assemblé dans un conservatoire qui vaut autant pour la qualité de ses collections que pour la grande qualité de salles aux riches décorations.

Le musée de Lyon

Le musée Testut Latarjet  d'anatomie et d'histoire naturelle médicale de la faculté de médecine de Lyon

Un musée très impressionnant qui regroupe des champs disciplinaires très différents. A côté de l'anatomie normale, le visiteur peut contempler une belle collection de tératologie mais surtout le musée surprend par son étonnante collection de médecine légale, un sujet qu'on pourrait croire banalisé par les séries télévisées mais à la confrontation de laquelle bien peu de visiteurs sont préparés. Impressionnant ! Quelques momies, des têtes jivaros, ce musée est un magnifique cabinet de curiosités très variées.